Patrimoine Mondial de l'humanité - UNESCO Agenda 21 du Puy-en-Velay
 
Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOK
L'acte héroïque de l'enlèvement de La Fayette a fêté ses 70 ans

En décembre 1943, 70 hommes ont décidé d’enlever et cacher la statue du général La Fayette pour ne pas la laisser être emmenée puis fondue par le régime allemand. 70 ans plus tard, c’est grâce au courage de ces Résistants que la statue trône toujours sur son socle dans le square La Fayette et fait aujourd'hui partie intégrante du patrimoine local et national. Le 70e anniversaire d’un événement héroïque pour la ville, est dignement fêté ce lundi 16 décembre au Puy-en-Velay.



La Fayette est une figure locale du département et le symbole de l’amitié franco-américaine. Sa statue, située sur un axe de passage, attire l’œil du régime allemand qui a besoin de métal, non ferreux, pour fabriquer des armes. Il est ainsi décidé que la statue soit descendue de son socle puis emmenée dans une fonderie. En attendant, elle sera entreposée dans le jardin Henri Vinay.
 

 

Une première tentative d’enlèvement ratée, la seconde sera la bonne
Les Allemands ont mis la main sur la statue mais les Résistants ne l’entendent pas de cette oreille… Ils vont décider, dans la nuit du 17 au 18 décembre 1943, de récupérer la statue du général. 10 valeureux hommes tentent l’enlèvement, qui va finalement échouer à cause d’une patrouille.
Peu découragés par cet échec, c’est 70 hommes qui vont entreprendre l’enlèvement de la statue La Fayette dans la nuit du 22 au 23 décembre 1943. Les portes du jardin sont « crochetées » par des serruriers, et les « gros bras » ont pour mission de charger la statue (1000 kilos) avec leur seule force sur un camion. Dans l’obscurité, les Résistants emmènent la statue en poussant le camion pour éviter que le démarrage n’attire l’attention.
 

 

La statue sera cachée à Montagnac
C’est dans la bergerie de Felix Bernard, habitant de Montagnac que la statue sera soigneusement gardée au nez et la barbe des Allemands qui circulent tous les jours sur l’actuelle RN88. Un trou pour enterrer la statue avait été creusé au préalable. Pour la dissimuler, la famille Bernard avait pris soin de la recouvrir avec un râtelier à brebis et du fumier de mouton.

 

 

  




Cachée pendant 2 ans avant sa réinstallation
La famille Bernard va donc cacher la statue durant près de 2 ans. Les Allemands vont pourtant fouiller les maisons avec violence et même brûler des fermes voisines, sans pour autant trouver la statue cachée dans la bergerie. La BBC annonce même « La Fayette a pris le maquis » pour informer outre-Atlantique que le symbole de l’amitié franco-américaine a été chipé à l’ennemi.
Le 2 décembre 1945, les Résistants replacèrent fièrement la statue de La Fayette devant plus de 6000 personnes, ravies de ne plus voir ce socle nu au Puy-en-Velay.

 

Ne pas tomber dans l’oubli
La Ville a tenu à célébrer cet événement historique. Cela fait 70 ans que la statue a été enlevée aux Allemands et qu’elle a ainsi pu être restituée et rendue à tous les habitants du Puy-en-Velay et de Haute-Loire. Le square La Fayette arbore depuis cette année un éclairage tricolore flambant neuf qui illumine la statue à la nuit tombée, pour garder en mémoire cet acte héroïque, qui nous a permis de préserver un monument du patrimoine local et national.

Retour
Mairie du Puy-en-Velay
Hôtel de Ville - 1, Place du Martouret - BP 20317 - 43011 Le Puy-en-Velay cedex - Tél : 04 71 04 07 40 - Fax : 04 71 02 62 08 - contact.ville@lepuyenvelay.fr